Traitements contre la chute des cheveux.

On parle souvent de traitements destinés à ralentir la chute de cheveux, voire même à faire repousser ces derniers.
Nous avons voulu ici faire le point précis concernant ces différents produits commercialisés sous leurs noms génériques ou commercial.

Finastéride / Minoxidil / Dutastéride

 

Finastéride

À l’origine commercialisée sous le nom de Proscar pour traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate, il a été découvert que le finastéride avait un effet sur la chute et même la repousse des cheveux en bloquant la DHT de type 2 qui serait responsable de la calvitie chez l’homme. Selon des études cliniques15, dans 82 % des cas il engendre, soit une stabilisation de la chute et dans 60 %, une repousse plus ou moins importante. Les femmes enceintes ne devraient jamais manipuler un comprimé de Propécia, car le produit a été reconnu comme étant responsable de malformations chez les fœtus mâles.

Les effets secondaires du Propécia sur le long terme sont encore méconnus mais ils sont en général temporaires et réversibles à l’arrêt du traitement, mais pas toujours. Des troubles sexuels permanents ont été documentés. Les effets secondaires les plus souvent associés à la prise de finastéride sont une baisse de la libido, des problèmes d’érection, une diminution du volume de l’éjaculation, une modification de la texture de l’éjaculat, une sensibilité mammaire et testiculaire, gynécomastie et fatigue. Des études plus récentes ont montré que Propécia pouvaient favoriser la dépression.

Le site propeciahelp regroupe plus de 1 400 personnes se plaignant d’effets secondaires persistants liés à la prise de finastéride. Une étude du Dr Irwig regroupant des membres de ce site montra que 94 pour cent des hommes ont développé une baisse de la libido, 92 pour cent souffrent de dysfonction érectile et d’une absence d’érection matinale, et 69 pour cent ont du mal avec l’orgasme. En moyenne, les hommes ont utilisé de la finastéride approximativement pendant 28 mois mais ont fait l’expérience d’effets secondaires sexuels pendant 40 mois après l’arrêt du traitement. Il est important de souligner que ces chiffres ne concernent que les personnes ayant effectué un témoignage sur le site.

 

Minoxidil

Le minoxidil est le premier médicament commercialisé pour traiter la calvitie, sous le nom de Regaine, et sous plusieurs autres noms en version générique (Alostil, Kirkland, etc.). Son action est inconnue, mais certains chercheurs estiment que ce médicament dilaterait les vaisseaux sanguins, ce qui entrainerait une plus grande irrigation sanguine du cuir chevelu et amènerait plus de nutriments à la racine des cheveux. Il doit être appliqué sur le cuir chevelu 2 fois par jour et lors de l’arrêt de son application, les cheveux obtenus grâce au produit tombent. Seule la version 2 % est utilisable par les femmes, les hommes peuvent utiliser la version 2 %, mais comparativement à la version 5 %, ses effets sur la repousse et le maintien des cheveux sont beaucoup plus faibles.

 

Dutastéride

Tout comme le finastéride et le minoxidil, le dutastéride (en) n’était pas destiné à remédier à la calvitie androgénétique, mais plutôt à soigner l’hypertrophie bénigne de la prostate. Ce médicament serait 1,5 fois plus puissant que le Propécia dans la réduction de la DHT (chiffre à confirmer, car il n’est pas accepté par aucune agence gouvernementale comme médicament traitant la calvitie, et n’est nullement conseillé, car tous ses effets secondaires ne sont pas encore connus à long terme). Les personnes l’ayant essayé pendant quelques mois ont souvent décrit des effets secondaires qui ressemblaient de beaucoup à ceux du Propécia, tout en étant aussi plus fort à cause de la réduction importante de l’hormone DHT. Les pourcentages de personnes atteintes par un effet secondaire doubleraient par rapport au Propécia.

 

Conclusion: Alors, existe-t’il un produit miracle, pour ralentir la chute des cheveux, ou les faire repousser ?

De façon catégorique: NON. Si certains produits favorisent la repousse des cheveux, ils ne peuvent en aucun cas faire des miracles. En prenant les extrêmes, utiliser de tels produits sur un crâne chauve, sera peine perdue ! De même, si votre facteur hérédiraire tend à démontrer que votre perte de cheveux est en progression, alors ne perdez pas votre temps, ni votre argent sans connaître les tenants et aboutissants médicaux, car vous risqueriez d’utiliser des litres de produits dont les effets secondaires ne sont pas encore maîtrisés.

Une seule solution, reconnue, efficace, éprouvée: la greffe de cheveux par intervention médicale.

 

 

guy-menahemVotre volume de cheveux diminue de façon significative, et vous songez depuis un moment à consulter un spécialiste ?
Le docteur Guy Menahem spécialiste de la greffe de cheveux et des techniques les plus avancées en matière d’implants capillaires, vous recevra pour une première consultation afin de vous orienter vers la solution la plus adaptée à votre problématique.
Prenez dès à présent un rendez-vous en téléphonant au +33 (0)1 77 16 22 60.