La greffe de cheveux : du diagnostic au résultat.

Tous les cheveux tombent… c’est normal. Ils tombent d’une manière cyclique, chacun d’eux passant par trois phases : naissance.. vie… mort… comme tout élément vivant.

 

Ce cycle se produit un grand nombre de fois dans la vie d’un homme. Il est donc normal de trouver des cheveux sur l’oreiller ou sur le bord de la baignoire.


Mais la chute des cheveux devient anormale, pathologique et définitive lorsque le rythme de ces cycles s’accélère, que les cycles sont « dévorés » trop vite… et c’est la calvitie car les cheveux tombent, ne repoussent plus, leur capital « renouvellement » ayant été totalement épuisé.

Cette accélération du cycle pileux est héréditaire et sous l’influence de certaines hormones et enzymes locales, c’est pourquoi on parle d’alopécie androgénétique.

 

Certains cheveux tombent définitivement : au niveau des golfes temporaux, du sommet du crâne ou de la tonsure. Certains cheveux ne tombent jamais : au niveau de des tempes, de la couronne de la nuque car là, les cheveux sont « hormonalement préservés », ils poussent et pousseront la vie durant.

 

L’idée de transplantation capillaire ou implant capillaire, est tout naturellement née de cette constatation scientifique : nous allons faire migrer les cheveux « éternels » vers les zones désertées.

 

 

 

Greffe de cheveux : Vous voulez des résultats ? et vous songez depuis un moment à consulter un spécialiste ?
Le docteur Guy Menahem spécialiste de la greffe de cheveux et des techniques les plus avancées en matière d’implants capillaires, vous recevra pour une première consultation afin de vous orienter vers la solution la plus adaptée à votre problématique. Prenez dès à présent un rendez-vous en téléphonant au +33 (0)1 77 16 22 60.