Que se passe-t-il 1 mois après la greffe de cheveux ?

Il est très répandu que les résultats finaux d’une greffe de cheveux sont visibles après environ un an. D’une manière ou une autre, cela est vrai, mais il faut comprendre que ce n’est pas une science exacte, ça peut varier d’un patient à un autre. Vous pouvez consulter un médecin juste pour avoir des idées générales sur l’intervention.
Avant tout, il ne faut pas être effrayé par les évolutions qui peuvent apparaître, il faut avoir un peu de patience. Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devriez suivre les conseils de votre médecin et laisser la nature suivre son cours.

La greffe de cheveux après un mois

Les greffes transplantées passeront par certaines étapes après la greffe de cheveux et surtout avant d’atteindre les résultats voulus. Il faudra environ un an ou plus pour avoir des résultats définitifs de la repousse des cheveux après l’intervention.

Il existe toute une chronologie qui concerne la phase de la récupération après l’opération. Cette chronologie permet d’illustrer des remarques complètes de ce que vous devez attendre après le processus d’implantation. Après l’intervention d’environ 3 semaines, le patient peut avoir une perte de cheveux temporaire et cela est une situation normale et attendue.
Dans les premiers mois après l’opération, le patient peut avoir une nouvelle repousse capillaire, mais cela varie d’un patient à un autre. Après trois mois, vous pouvez avoir des résultats plus visibles. Les nouveaux follicules ne s’accroissent pas obligatoirement d’une façon uniforme, mais ils finiront toujours par se développer. Vous pouvez constater des cheveux fins au début, mais ils deviendront plus épais et denses avec le temps. Après 6 mois, le patient peut remarquer une différence impressionnante depuis le processus initial (de 6 à 10 mois.).

Quels sont les risques après une greffe de cheveux ?

Dans chaque opération en médecine, il y a des risques faibles ou élevés. La greffe de cheveux est une longue procédure qui dépend du cuir chevelu, de la zone donneuse et de la calvitie. Ces critères définissent aussi si une greffe de cheveux sera raccourcie ou rallongée.

Mais il faut savoir que la greffe de cheveux a un taux de risque faible en comparant avec les autres chirurgies. Dans la majorité des cas, on peut avoir comme risques : les cicatrices et les infections. Parmi les complications, on cite :

  • La chute des greffons : cela peut être un risque si la chute est abondante ;

  • Les infections et les hématomes : peuvent être traités facilement ;

  • Des cicatrices : elles sont très rares ;

  • Des kystes épidermiques : ils apparaissent sur les cheveux greffés et on peut les enlever facilement.

Même s’il est répandu que ces risques apparaissent rarement, l’avis d’un médecin expert est très important à ce stade. Si le spécialiste effectue l’intervention correctement dans un endroit approprié durant la période nécessaire, le risque d’infection est largement faible. En outre, la zone donneuse peut être engourdie après l’opération. Vous pouvez avoir aussi un œdème qui peut partir quelques jours après. Les facteurs de risque sont vraiment réduits et faibles si l’intervention est bien réalisée.