Découvrez la révolution du stylo Choï pour une greffe de cheveux DHI

De plus en plus d’hommes (et de femmes) souffrent aujourd’hui d’une chute de cheveux intense, et si les marques de cosmétiques ne cessent de vous vanter les mérites de leur dernier produit à la mode sensé redensifier vos cheveux, force est de constater que le résultat n’est jamais vraiment à la hauteur de vos attentes… Pour régler ce genre de problème de façon rapide et durable, il faut passer par la case chirurgie… Enfin, pas forcément grâce à la méthode DHI, plus besoin d’incisions, ni d’une hospitalisation longue et douloureuse, tout se fait grâce à un stylo magique.

Les particularités de la greffe de cheveux DHI

La méthode DHI, ou bien « direct hair implantation » est, comme son nom l’indique, une technique révolutionnaire grâce aux implanteurs de Choï, en effet, ces derniers permettent de créer un canal sur mesure pour chaque follicule capillaire, au lieu d’essayer de les forcer à rentrer dans des canaux créés par le praticien. La deuxième particularité de cette méthode, c’est le fait qu’elle soit véritablement non-invasive par rapport à une greffe de cheveux FUT par exemple (greffe par bandelettes), de plus, l’aspect artistique et quelque peu artisanal de cette technique fait que le résultat final est généralement tout à fait naturel et harmonieux.

Les étapes d’une greffe de cheveux DHI

Avant de commencer par l’intervention en tant que telle, tout bon praticien commencera par établir en premier lieu un bilan bien détaillé, avec des analyses hormonales et les antécédents familiaux, etc. Afin de détecter au mieux les causes de la chute de cheveux, tout ceci dans le but de vous orienter le mieux possible vers l’une des nombreuses techniques de greffes de cheveux, selon l’évolution probable de l’alopécie. La première phase consiste à extraire les follicules manuellement par un praticien, grâce à des outils très précis, comme le punch ou le punch trompette également utilisé dans la méthode de greffe de cheveux FUE, le prélèvement se fait généralement à l’arrière du crâne, là où il y a la meilleure repousse, et le plus de densité capillaire. La deuxième phase, et sûrement celle qui demande le plus de minutie, est de venir injecter un greffon avec un injecteur spécial, il n’y donc plus besoin de faire des incisions au préalable, car c’est ce dernier qui se chargera de créer un trou de réception tout en implantant le follicule, cette étape a certes besoin de beaucoup de dextérité de la part du praticien, mais elle vous fera gagner énormément de temps, puisqu’après l’extraction, c’est une infirmière qui s’occupera de venir insérer les greffons un à un dans l’aiguille perforée de l’injecteur.

Les résultats d’une greffe de cheveux DHI

Les résultats d’une greffe de cheveux DHI sont généralement très bons, voire excellents, et malgré le fait que ça soit probablement l’une des techniques de greffe de cheveux les plus chères sur le marché (il faut généralement compter entre 5 000 et 15 000 euros par zone traitée), vous serez néanmoins assurés d’avoir un résultat final net, durable, sans douleur et sans aucune cicatrice, une intervention DHI réussie, c’est la garantie de :

  • Gagner en confiance et en estime de soi ;
  • S’épanouir et se revaloriser par rapport aux autres ;
  • Gagner en densité capillaire ;
  • Pouvoir se coiffer au gré de ses envies ;
  • Gagner en texture et en volume ;
  • Avoir une ligne frontale harmonieuse.

De plus, le fait que ce genre d’interventions soit fait manuellement, vous donnera l’assurance d’être entre les mains d’un professionnel très rigoureux sans être brutal, contrairement à la technique de greffe de cheveux IFA qui elle, est entièrement faite par une machine.