Quel est le prix d’une greffe de cheveux ?

La perte de cheveux peut être très mal vécue par beaucoup de personnes. Fort heureusement, il existe de nos jours des solutions pour remédier à ce désagrément : les implants capillaires sont l’une des meilleures solutions, car ils affichent des résultats très optimistes. Envisager sérieusement la transplantation de cheveux soulève des questions importantes : combien coûte une greffe de cheveux ? Est-ce pris en charge ? Et quels sont les risques encourus pour une greffe de cheveux ?

Les critères qui déterminent le prix d’une greffe de cheveux

De manière générale, le prix d’une greffe de cheveux dépend essentiellement de :

  • La clinique ou le cabinet choisi (e) ;
  • Le prestige de l’établissement ;
  • L’expérience du chirurgien ;
  • Le degré de la calvitie ;
  • La technique choisie ;
  • Le matériel utilisé.

A certaines périodes, vous pouvez tomber sur des tarifs plus bas en raison des politiques régionales qui baissent les prix pour attirer les clients. Si vous choisissez la méthode FUT (Follicular Unit Transplantation), il vous faudra prévoir un budget entre 2 000 € et 7 000 €. Si vous optez pour la méthode FUE (Follicular Unit Extraction), le prix peut vite grimper et atteindre les 15 000 €. Cette méthode présente des coûts élevés, car elle est plus complexe. De plus, l’intervention d’implantation dure plusieurs heures, jusqu’à 10 h dans certains cas.

Greffe de cheveux : le prix est-il pris en charge ?

Dans le cas d’une implantation capillaire, 2 organismes peuvent prendre en charge le coût de la greffe :

  • La Sécurité Sociale ;
  • La mutuelle santé.

La Sécurité Sociale ne considère pas la greffe de cheveux comme de la chirurgie médicale, mais esthétique. De ce fait, la greffe de cheveux pour cause de calvitie n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale, de même que tous les traitements pour chute de cheveux. Il n’y a que de rares cas où la greffe peut être remboursée : dans le cas d’alopécie cicatricielle. Cette maladie détruit les follicules pileux et justifie donc le recours à une greffe de cheveux. Vous pouvez toutefois chercher une Mutuelle Santé qui acceptera de prendre en charge vos implants capillaires. Pour cela, il faut comparer plusieurs mutuelles pour trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Quel est le prix à payer et les risques de faire une greffe de cheveux ?

Concrètement, la greffe de cheveux est une intervention sans risques pour la santé. Vous pourrez reprendre le cours de votre vie le lendemain de l’opération sans que cela n’altère vos activités quotidiennes. Vous n’aurez qu’à vous protéger et à porter un chapeau ou une casquette après la greffe. Si vous avez une bonne circulation du cuir chevelu, vous avez plus de chances que l’opération réussisse. Néanmoins, les méthodes utilisées de nos jours garantissent le succès de l’opération, même lorsque la circulation du cuir chevelu est mauvaise.

Comment se passe le post greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux se fait sous anesthésie locale : l’opération est donc indolore. Après l’opération, le patient ressent de légères pressions au niveau du front où il peut observer une petite enflure. On lui prescrit alors des anti-inflammatoires et/ou des antibiotiques pour ne pas avoir des infections ou des gonflements au niveau des yeux. Aux zones de prélèvement, le patient peut voir l’apparition de quelques croûtes, mais cela n’a rien d’alarmant. Ces croûtes disparaîtront d’elles-mêmes au bout de 7 – 8 jours. Les 2 jours suivant l’intervention (compris le jour même), on conseillera la vaporisation d’un spray antiseptique sur la zone nouvellement greffée. Il faudra également enduire la zone de prélèvement d’une crème revitalisante plusieurs fois par jour, et ce, durant une dizaine de jours. À partir du 4ème jour après l’intervention, on préconise l’utilisation d’un shampoing antiseptique durant une quinzaine de jours.